Héritage(s) : les atouts pour devenir un bon parfumeur

Le succès d’un Parfumeur repose sur le mélange de plusieurs atouts et ingrédients pour arriver à un subtil équilibre : découvrez lesquels !

En exclusivité du Fonds de Dotation Per Fumum : 

S’il y a bien une chose sur lesquelles les interviews du projet Héritage(s) se rejoignent, c’est que le succès d’un Parfumeur repose sur le mélange de plusieurs atouts et ingrédients pour arriver à un subtil équilibre. 

Quand Jean Kerléo souligne dans son interview le sens olfactif qui se travaille comme un athlète ; Jérôme Di Marino, Parfumeur chez Takasago, parle lui d’un « apprentissage sans fin », un savoir-faire et un métier qui s’apprend année après année.  

D’ailleurs, si pour certains être Parfumeur est un don inné, c’est pour d’autres le fruit d’un long travail de recherches jusqu’à la pleine et entière satisfaction. Gérard Anthony explique qu’il faut oser, avoir l’audace de tenter, chercher et chercher encore jusqu’à être enfin comblé par sa réalisation : « si tu veux faire un bon parfum, il faut que tu déniches le produit, la molécule ou un nouveau procédé de fabrication qui va signer ta formule. »

Jean Kerléo évoque aussi l’importance de la mémoire et des connaissances solides : « un bon parfumeur connaît bien les matières premières ». Si ces dernières sont très précieuses, elles ne suffisent néanmoins pas à devenir un bon parfumeur sans être combinées à la créativité, à l’imaginaire et à l’inventivité. Selon ce dernier, « sans cela, ce ne serait pas vers le métier de parfumeur qu’il faudrait se tourner mais plutôt vers celui d’évaluateur. » 

Si le monde de la Parfumerie était très créatif et artisanal à l’époque, il a beaucoup évolué pour s’industrialiser. Nous vous invitons à faire un détour par l’interview d’Akiko Kamei, qui exprime parfaitement les changements de ce milieu.

Per Fumum - projet Héritage(s)

Bien que le côté émotionnel de la Parfumerie soit partagé par tous, dans ces premiers témoignages que nous livre le projet Héritage(s), la composante de l’apprentissage auprès des anciens ressort aussi comme très importante. Au sein du Fonds de Dotation Per Fumum, nous en sommes convaincus car la parole qui traduit l’expertise et l’expérience permet de nourrir la formation des jeunes parfumeurs en devenir et permet à tous d’ancrer l’innovation de son temps dans une histoire et un imaginaire qui en feront aussi sa profondeur.

Nous vous invitons donc à soutenir la constitution de ce patrimoine immatériel important pour l’héritage et l’avenir de la Parfumerie en faisant un don auprès du Fonds de Dotation Per Fumum.Retrouvez toutes les réponses à vos questions sur le site internet www.perfumum.org ou contactez-nous sur jesuisdonateur@fondsperfumum.org

Posts created 33

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut